En attendant la remise des prix du Royal Barrique 2009

L’édition 2009 du Royal Barrique aura été marquée par la consistance du niveau dans l’eau… rendant la tâche de départager les plus beaux tubes très ardue pour notre jury.

C’est pourquoi nous avons décidé de:

  • montrer les 10 plus beaux tubes lors de la remise des prix (au lieu des 5 plus beaux tubes)
  • partager le prize money de 500 euros entre les 5 meilleurs riders

Nous vous donnons rendez vous au Seaside à Hossegor pour une projection des plus belles images de l’événement et une remise des prix autour d’un apéritif dinatoire.

LE SAMEDI 3 OCTOBRE A 20H00

En attendant l’action en vidéos, voilà un petit récit de la journée du 5 Septembre 2009 vue du sable.

des tubes en background

des tubes en background

Au lever du jour, le plan d’eau est lisse, les séries jolies, mais ce n’est pas encore un « boucherie » de tubes.
Certains riders comme François Liets sont présents très tôt, mais il faudra attendre que la marée descende un petit peu pour voir arriver des tubes droite / gauche en continu.

François Liets prêt à se caler... mais il sera gêné

François Liets prêt à se caler... mais il sera gêné

Malgré une compétition le même jour aux Canaries, qui aura écarté plusieurs riders invités au Royal Barrique, on retrouve au line-up beaucoup de tube riders, notamment les vainqueurs des éditions précédentes; Jean Seb Estienne (2007) et Fabrice Gelez (2008).

C’est un pic au centre qui fonctionne, mais les bowls décalent et permettent à tous les riders d’espérer les bombes sans être regroupés au même endroit comme ça pouvait être le cas lors de l’édition 2008.

Duvi relâché

Duvi relâché

Vincent Duvignac impressionne par sa décontraction dans des tubes plus larges que haut, Joan Duru frappe par son engagement sur les bombes… Kevin Olsen et Alain Riou prouvent qu’ils maitrisent parfaitement les vagues landaises tandis que Fred Robin attire les courageux photographes venus capturer l’action en « aqua ».

Les wipe outs sont fréquents et n’épargnent personne. Alors que François Liets vient taper violemment le sable, Fabrice Gelez casse une deuxième planche…

Lee Ann debout et facile

Lee Ann debout et facile

Au fur et à mesure que la marée descend, les take offs deviennent suicidaires… Lee Ann Curren démontre que le Royal Barrique pourrait bien être gagné par une femme, Greg Salaün et Vincent Verdier, enchaînent discrètement les tubes. Le jury du Royal Barrique fait bonne figure avec Baptiste Caussèque sur un tube tenu jusqu’au bord et Thomas Baché sur une des plus grosses séries de la journée.

Yann Martin change de stratégie

Yann Martin change de stratégie

En milieu de matinée, on commence à croire que le pic central n’a plus rien à offrir, Yann Martin et Hugo Savalli sortent de l’eau pour se placer sur une gauche un peu excentrée. Souvent moins massive, la vague offre néanmoins des tubes longs et profonds.

kevin olsen - sortie difficile

kevin olsen - sortie difficile

Cependant, après un petit break, on retrouve Kevin Olsen, Alain Riou et Fabrice Gelez sur le pic central, prouvant que les bombes peuvent encore être exploitées. Le vent semble indécis sur la direction à prendre, mais le plan d’eau reste lisse… L’heure tourne et les 4 heures de compétition sont écoulées. Peu après, le vent du nord se met à souffler, les riders peuvent rentrer chez eux, les photographes visionnent les images en direct, la plage se vide peu à peu pour accueillir des baigneurs.

La suite… le 3 Octobre!

Crédits photos de surf – Shootsurf.com

Publicités

5 thoughts on “En attendant la remise des prix du Royal Barrique 2009

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s