Anatomie de tubes landais

Nous étions très nombreux ce jour là a filmer et photographier l’action des riders du Royal Barrique. Vu que cette session du 5 Septembre reste encore à ce jour la grosse référence de l’automne (qu’est ce qu’on a bien fait de lancer la compét!!! bravo Bachou), je ne me lasse pas de trier et décortiquer les photos que j’ai pris.

après une bonne droite, Vincent Verdier se demande si Fred robin peut gagner!

après une bonne droite, Vincent Verdier se demande si Fred robin peut gagner!

Le Royal Barrique fait beaucoup de bruit sur Facebook et avec la sortie de la vidéo de l’événement, tout le monde connait un peu le classement…

Mais ce que je vous propose aujourd’hui n’a pas encore été (trop) vu!

Le facteur chance

François Liets sur une des bombes excentrées

François Liets sur une des bombes excentrées

L’an dernier Fabrice dominait de la tête au pied l’édition du Royal Barrique… Non seulement il a deux tubes en droite hyper longues mais en plus il fait le spectacle avec un magnifique « Lay Back » et sort plusieurs grosses manoeuvres et des tubes sur des gauches. Ca explique pourquoi il est fait partie des plus pronostiqués à l’approche de l’édition 2009.

Et pourtant, lors du Royal Barrique 2009, Fabrice pète deux planches, trouve peu de vagues… Je me rappelle le voir sortir un joli tube vers 12h45, juste en partant (et malheureusement hors compétition)

une groupie venant ramasser la board de Fab G!

une groupie venant ramasser la board de Fab G!

En décortiquant les photos, je retrouve une séquence de Fabrice sur laquelle un bodyboarder fait un peu tomber la section… Alors qu’en pensez vous: est-ce qu’il est sortable ce tube?

Dans le même style on a un tube de Baptiste Caussèque, qui lui vaudra une superbe photo en aqua, et une bombe sur laquelle on attend tellement Fred Robin à la sortie qu’on ne comprend pas pourquoi il n’y est pas.

Là encore, j’aimerais savoir ce que vous en pensez.

Les maitres de la session

Vincent Verdier - encore un barrel propre

Vincent Verdier - encore un barrel propre

Ce jour là, tout le monde aura été frappé par la maitrise de Duvi. Présent à l’aube, et tout juste rassasié sous le coup de midi, il a pris une quantité incroyable de tubes, dans toutes les positions et à tous les endroits possibles. Il obtient une excellente deuxième place car le Royal Barrique se joue sur une vague, pas plus!

L'art de sortir sans toucher, par Hugo Savalli

L'art de sortir sans toucher, par Hugo Savalli

Dans le même style, on a beaucoup vu Hugo Savalli (qui finira 4ème)… Celui-ci aura surpris tout le monde avec son choix de vague très à gauche du pic principal. Son barrel est sans doute le plus long de la journée.

Malgré le drop, Joan Duru semble tout prêt à continuer son grab rail

Malgré le drop, Joan Duru semble tout prêt à continuer son grab rail

Enfin, Joan Duru, tout juste couronné à Lacanau, a assurer le spectacle. Par son engagement d’ailleurs, marqué par des gros wipe out (il aurait pu gagner son titre avec deux wipe outs différents) mais aussi par des drops et des tubes sortis dans des conditions plus que délicates.

Jean Seb Estienne

Jean Seb Estienne

Il faut remarquer également la prestation du vainqueur du Royal Barrique 2007 – Jean Seb Estienne – qui aura déchaîné quelques bons cris du côté du public en s’extirpant de tubes tout bonnement insortables.
Je pense que Jean Seb a le barrel le plus deep de la journée avec cette droite. Le photographe est placé quasiment en face et pourtant on voit Jean Seb complètement disparaître.

Sortie en arc en ciel pour Romain Laulhé

Sortie en arc en ciel pour Romain Laulhé

On voit la différence avec cette vague (qui n’en est pas moins magnifique) de Romain Laulhé au malgré une position du photographe presque derrière, on le voit sur quasiment tous les clichés.

Les insolites

Kevin Olsen - best non barrel  trick ?

Kevin Olsen - best non barrel trick ?

On rajoute à tout ça cette bombe de Sancho, qui n’aura pas réussi à trouver de la profondeur, et quelques manœuvres bien radicales de Kevin Olsen et nous avons une session exceptionnelle pendant laquelle nous sommes restés 4 heures à apprécier le spectacle.

Publicités

One thought on “Anatomie de tubes landais

  1. Ping : Fred Robin, new king of ze incredible Royal Barrique Contest « mySurf

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s