Thomas Baché fait la couverture de Surf Session

Il y a des symboles qui ne trompent pas… Depuis 3 ans de Royal Barrique, jamais un Automne landais n’avait donné si peu de bons weeks-end de surf, on se félicite donc de la décision du président du jury – Thomas Baché – qui fit le choix de lancer la compétition dès le premier jour de la Waiting Period.

Thomas Baché - couverture du Surf Session de Décembre

Ce jour-là, il se met à l’eau (après avoir envoyé les 50 textos), mais il avait oublié sa wax… Après quelques boites explicables, il sort de l’eau, pour demander à Jean Seb Estienne (si ma mémoire est bonne), un peu de wax. Il se remet à l’eau, et il vous le dira lui-même, il essuie une grosse série de wipe out.

Arrive une vague plus grosse, légèrement décalée, qui sera clairement une des plus grosses de la journée, et peut être la plus belle. Thomas gère le take off, se fait sortir par le souffle, ce n’est pas la plus longue, ce n’est pas la plus profonde, ce n’est pas la plus dure à gérer, mais à chaque fois qu’on revoit la vidéo, vu d’en face, c’est vraiment du plaisir.

Thomas n’était pas seul dans ce tube, on y retrouve Timo Jaarvinen et Damien Poullenot, et ce dernier est le mieux placé pour prendre un cliché qui fera la couverture du surf session de Décembre.

Thomas n’aura eu qu’un seul jour pour organiser le Royal Barrique 2009, et ce jour-là, il n’aura eu qu’une bonne vague, mais sans doute la plus belle de la session, la plus belle photo et une belle récompense pour le président du jury avec la couverture de Surf Session.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s