Premiers retours sur le Royal Barrique 2015

La nuit du 13 Novembre a choqué tout le monde. On pense de tout coeur aux proches de tous les innocents qui allaient voir un concert, un match de foot, manger un morceau ou boire un coup.

Après concertation avec l’organisation, nous avons décidé de nous donner les chances d’organiser le Royal Barrique ce samedi 14 Novembre, malgré la proximité des horreurs. Dans les paragraphes suivants, nous racontons cette journée.

Checker, re-checker... voilà le job du Jury pendant les 3 mois de waiting period

Checker, re-checker… voilà le job du Jury pendant les 3 mois de waiting period

Comme vous le savez, le Royal Barrique doit s’organiser pendant un week-end ou un jour férié. A partir du mois de Novembre, nous nous réservons le droit de l’organiser en semaine, mais cela implique d’avoir plusieurs ressources à disposition et c’est compliqué…

Cette année, nous avons eu de belles houles et des vents favorables :

  • le 26 Septembre au matin : il manquait de la fréquence de tubes
  • le week-end du 31 Octobre et du 1er Novembre : il n’y a jamais eu un bon créneau de tubes
  • le 11 Novembre : et une houle un peu en « vrac »

Il faut reconnaître que l’on y croyait plus vraiment, avec ces houles longues souvent orientées trop « ouest ».

Ce samedi 14 Novembre, la matinée n’était vraiment pas encourageante : le plan d’eau était agité par une forte houle, le soleil ne sortait pas et le vent était quasiment nul. Toute l’organisation du Royal Barrique se donnait néanmoins rendez-vous à midi pour voir évoluer les conditions sur le « remontant ».

Encore bas, mais du vent offshore et quelques ogives passent. On lance !

13h, encore bas, mais du vent offshore et quelques ogives passent. On lance !

Tout s’est alors déroulé très rapidement :

  • 13h00 : un véritable chantier
  • 13h30 : les premières opportunités, mais toujours personne à l’eau
  • 14h00 : envoi du SMS annonçant le lancement de la compétition
  • 14h30 : début de la compétition

Les forts coefficients de marée ont fait passé le spot d’impraticable à magique en 60 minutes. Les premiers surfeurs rentrés dans l’eau se partagent un line-up des Santocha quasiment vierge avec de grosses « pistaches ».

Jean Seb Estienne, membre du jury et vainqueur de la première édition du Royal Barrique, se met à l’eau dès le début et choppe quelques bombes. Le meilleur est encore à venir avec la marée qui monte, et les invités du Royal Barrique arrivent peu à peu.

C'est pas tous les jours que l'on se met à l'eau en collant la digue. Derrière Romain Laulhé, deux participants suivent le chenal.

C’est pas tous les jours que l’on se met à l’eau en collant la digue. Derrière Romain Laulhé, deux participants suivent le chenal.

Parmi les invités qui étaient dans l’eau :

  • Thomas Baché
  • Guillaume Baché
  • Baptiste Caussèque
  • Jean Seb Estienne 
  • Arnaud Darrigade
  • Yann Martin
  • Romain Laulhé
  • Vincent Duvignac
  • Stéphane Ducos
  • Guillaume Mangiarotti
  • Vincent Verdier
  • Remi Derepas
  • Arsène Vellard
  • Jérôme Bagattin
  • Marc Marès
  • Tom Cloarec
  • Philippe Malvaux
  • PV Laborde
  • Thomas Oued El Maalem
  • Rudy Maréchal
  • Justine Dupont

Pour faire face aux nombreux absents, le jury a invité quelques wildcards qui n’avaient pas fait partie de la liste finale :

  • Marc Audo
  • Charly Quivront
  • Paul Cesar Distinguin
  • Cedric Giscos
  • Justin Bécret
  • Paul Duvignau
  • Pierre Picat
  • William Aliotti

Comme lors du Royal Barrique 2013 à Hossegor, malgré des prévisionnistes à l’unisson, le vent tourne et devient « onshore » après 1 heure de compétition.

Avec des cavernes de 2m50 bien creuses, ce vent d’ouest ne vient pas perturber les riders qui ont largement la place d’évoluer. Mais les sorties de tubes sont rendues plus difficiles, et les images seront impactées par ce coup du sort météorologique.

Charly Quivront dans le slab du Santocha

Charly Quivront dans le slab du Santocha

Sur la première partie du Royal Barrique, la quasi-totalité des vagues forment des cavernes tubulaires. On entend des « ouh » et des « waaahhh » du public qui s’installe en nombre sur la plage de la Savane et près du « pôle glisse » de Capbreton.

du monde sur la plage, dans les loges, mais aussi dans les gradins :)

du monde sur la plage, dans les loges, mais aussi dans les gradins 🙂

Avec le vent « onshore » et la marée qui monte, la deuxième partie de la compétition est moins productrice de « barriques », mais les séries sont encore plus grosses.

Les Frères Delpero ne se déplacent pas dans les Landes pour rien !

Les Frères Delpero ne se déplacent pas dans les Landes pour rien !

A 17h30, avec une luminosité très en baisse, nous retirons les oriflammes et les cameramen du Royal Barrique plient bagage.

Ces foutus "Panuelos" sont impossibles à enlever. Demandez à Guillaume Baché.

Ces foutus « Panuelos » sont impossibles à enlever. Demandez à Guillaume Baché.

Il nous faut à présent dérusher les 8 angles de caméra afin d’établir un classement. Nous sacrerons le vainqueur et vous monterons les plus beaux tubes lors de la remise des prix qui aura lieu au Rock Food à Hossegor début Décembre.

Merci aux partenaires de l’évènement.
Merci aux caméramen : Judith / Julien / Ludo / Antoine / Franck / Etienne / Thomas et Greg !
Et merci à toute l’organisation et notamment Bobby de Rip Curl !

A très vite pour la remise des prix.

Publicités

One thought on “Premiers retours sur le Royal Barrique 2015

  1. Ping : Remise des prix au Rock Food (Hossegor) – vendredi 27 Novembre 2015 | Royal Barrique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s